Accueil du site > Articles > Habitat écologique > Ne jetez plus, rénovez, réparez, recyclez, donnez et troquez

Ne jetez plus, rénovez, réparez, recyclez, donnez et troquez



Trop de pollution et de déchets, des matières premières qui se raréfient, il est temps de diminuer notre impact sur l’environnement et donc de consommer autrement. Trop souvent jetés parce qu’ils sont en panne, usés ou défraichis, devenus inadaptés ou trop petits, appareils électriques, meubles, objets ou vêtements peuvent pourtant bénéficier d’une seconde vie.

Nos villes croulent sous les déchets. Et par déchets, s’agissant de produits, on sous-entend « tout bien que son propriétaire destine à l’abandon ». Abandonner, c’est jeter, se débarrasser. Chaque Martiniquais produit, en moyenne, plus de 530 kilos de déchets par an dont 355 kg uniquement composés de déchets jetés dans la poubelle d’ordures ménagères. Pour ceux-ci deux principaux procédés de traitement possibles pour les faire disparaître : la décharge et l’incinération. Pour les 175 kg restant, ils devraient tous se retrouver soit au compostage (déchets verts), soit en déchetterie suite à un tri sélectif (emballages plastiques, papiers, cartons, verre, etc.). Objectif ? Les recycler. Mais, de plus en plus de consommateurs se tournent vers d’autres voies et brandissent certains verbes lorsqu’il s’agit de "déchets" : ils souhaitent réparer, rénover, détourner, donner ou troquer, avant que de porter à recycler et donner ainsi au produit (objet, meuble, appareil ou vêtement, mais aussi livres, palettes ou caisses de bois, outils, etc.) une seconde vie.

Réparez Certains corps de métier se font rares. De moins en moins sollicités, cordonniers, affûteurs, restaurateurs de meubles, rempailleur, matelassier, etc. sont difficiles ou impossibles à trouver. Alors si vous voulez faire en sorte que les produits que vous avez déjà continuent de fonctionner, il va vous falloir parfois vous y mettre. C’est aussi un défi à relever. Entre les livres techniques et tutoriels sur le Web, vous trouverez quel type de colle, de mastic, de peinture choisir, comment les appliquer, gratter, poncer, combler… Vous arriverez à comprendre un circuit électrique, à effectuer une soudure entre deux composants électroniques… Et vous découvrirez combien il est satisfaisant de réussir là où vous vous donniez pour incapable.

ENCADRÉ Privilégiez la qualité Généralement plus chers à l’achat, les produits de qualité durent aussi plus longtemps. Et certaines "économies" se révèlent somme toute relatives. Concernant les équipements électriques et électroniques, vérifiez qu’ils bénéficient d’une bonne garantie réparation et que, lorsque celle-ci aura expiré, les pièces de rechange en cas de panne seront faciles à obtenir et à moindres frais. Quant au matériel informatique, il est judicieux de s’orienter vers un modèle évolutif afin de pouvoir accroître ses performances (extension de mémoire vive, augmentation des capacités de stockage, ajout de processeurs), sans avoir à changer d’appareil.

Rénovez Parce que le meuble paraît vieillot, terni, usé, parce que vous en avez assez de le voir, redonnez-lui vie. Vous trouverez toutes les techniques sur Internet ou dans des livres pour le décaper, le poncer, le teinter ou l’éclaircir, le peindre, le lasurer, le céruser, le patiner ou le cirer, voire le recouvrir de tissu. Vous pouvez aussi le personnaliser en le customisant : peignez des fauteuils dépareillés de couleurs différentes, posez un papier peint vivement coloré à l’intérieur d’un buffet, créez des décors au pinceau à main levée si vous vous connaissez des dons d’artiste ou à l’aide de pochoirs.

Détournez C’est attribuer à un objet une fonction à laquelle il n’était pas destiné à priori. C’est ainsi que des palettes de bois deviennent table basse ou étagères ; qu’un tableau de famille devient plateau ; qu’une malle devient bureau ; que des ustensiles de cuisine deviennent abat-jours, des sacs en toile des cache-pots, des outils une sculpture, etc. L’imagination dans ce domaine n’a guère de limite. Tout peut être détourné.

ENCADRÉ Ikea inspire Le hacking Ikea est à la mode. Il s’agit, parce que meubles et objets vendus par l’enseigne suédoise semblent s’y prêter particulièrement ou qu’ils sont vendus à large échelle, de transformer et de personnaliser meubles et accessoires de la marque. Un véritable mouvement est né sur le Web et toutes sortes de "créations" fleurissent, tutoriels parfois à l’appui, notamment par le biais d’un blog devenu un site : Ikea Hackers.

Donnez, achetez d’occasion ou troquez Le don. Si le produit est encore en état de marche mais que vous l’avez assez vu, si le vêtement peut être porté ou transformé, vous pouvez faire des heureux en le donnant :
- à des associations comme le Secours catholique ou La Croix rouge française qui s’occupent des plus démunis
- à des ressourceries ou des ateliers de réinsertion qui pratiquent la « récupération-remise en état-revente » à visée sociale en collectant et en proposant à des demandeurs d’emploi en difficulté d’insertion de valoriser ces "déchets" qui seront revendus à très bas prix. Le troc. C’est un échange de biens sans que de l’argent n’intervienne, une pratique qui se développe grâce à Internet. Cela vous permet de vous débarrasser d’un objet qui vous est inutile contre un dont vous avez besoin. Au-delà des produits, le savoir-faire aussi s’échange et vous pouvez troquer des heures de baby-sitting contre des heures de bricolage. Voire échanger votre maison en Martinique contre un appartement à Los Angeles, le temps d’une semaine de vacances. Alléchant. Mais attention aux arnaques. Prenez vos précautions, faites le troc de la main à la main, c’est plus sûr. L’achat d’occasion. Plus de la moitié des voitures (68%), la moitié des vélos (49 %), plus d’un tiers des livres (37 %), un tiers des DVD (33 %), ne sont pas achetés neufs, mais d’occasion. D’où la multiplication des vide-greniers et autres brocantes et de sites spécialisés sur Internet. Le phénomène s’étend désormais aux meubles, voire aux appareils électroménagers. Là encore, restez vigilant.


logo Domîciles