Accueil du site > Articles > Habitat écologique > Sachez où jeter vos déchets

Sachez où jeter vos déchets



Nous produisons toujours davantage de déchets, mais les structures de traitement sont saturées. De plus, nos déchets sont souvent riches d’éléments récupérables, réutilisables. Qu’il s’agisse de ne pas polluer ou d’économiser des matières premières nous devons trier nos déchets. Mais encore faut-il savoir qu’en faire, où les jeter et ce n’est pas toujours si simple.

Mauvaise élève en matière de recyclage, la France se situe au 14ème rang européen du tri des déchets. Le gouvernement a pris des dispositions visant à réduire la mise en décharge de 50% et un taux de recyclage de 60% d’ici à 2025, par rapport à 2010. Certaines mesures sont d’ores et déjà entrées en vigueur. C’est le cas de l’interdiction des sacs plastique à usage unique, remplacés par des sacs en papier, en matériau biosourcé ou en matière plastique réutilisable. Ou encore, de l’obligation de tri et de collecte des déchets papiers par les entreprises employant entre 51 et 100 personnes, et entre 20 et 50 personnes à partir du 1er janvier 2018. Voire, la reprise des déchets utilisés sur les chantiers de construction par les distributeurs exploitant une unité de distribution dont la surface est supérieure à 400 m² ou dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 1 million d’euros. Les ménages sont aussi sollicités pour qu’ils trient mieux et davantage.

L’urgence martiniquaise Non seulement les ménages trient peu, et en Martinique c’est encore pire qu’en métropole avec trois fois moins de déchets triés par an, dans les bacs jaunes et les bornes de tri, que pour le reste de la France, mais les erreurs de tri constituent près du quart des déchets récupérés dans un centre de tri… C’est dire s’il y a des progrès à faire, d’autant que l’île produit environ 300.000 tonnes de déchets chaque année et que les structures de traitement (par enfouissement ou incinération) sont saturées.

Distinguer les grandes familles de déchets Chaque ménage peut participer à cet effort collectif en apprenant à distinguer les déchets et en sachant où les jeter. Le verre Les communes ont disposé des bornes vertes pour les contenants en verre (pots, bocaux, bouteilles) dont il faut retirer les bouchons. Les équipements électriques et électroniques (DEEE) Qu’il s’agisse de petits équipement (hifi, téléphone, sèche-cheveux ou radio, etc.) ou de gros appareils (téléviseur, congélateur, lave-linge, four, ordinateur, aspirateur, etc.), deux cas se présentent : • vous achetez un nouvel équipement : vous apportez l’ancien dans le magasin ou vous demandez l’enlèvement de l’ancien appareil si vous vous faites livrer • vous n’achetez pas d’appareil neuf : vous amenez l’ancien en déchèterie ou vous le déposez sur le bord de la route, la veille du jour du ramassage des encombrants (téléphonez à la mairie). Les piles, lampes, tubes néon Les grandes surfaces mettent à disposition un point de collecte. Dans le cas contraire, vous les amenez en déchèterie. Les médicaments non utilisés ou périmés Toxiques pour l’environnement, les médicaments non utilisés ou périmés doivent être rapportés en pharmacie où ils sont récupérés via le dispositif Cyclamed. Les radiographies Elles sont elles aussi très toxiques et doivent être apportées en déchèterie. Les déchets verts Soit vous amenez vos déchets verts en déchèterie, soit vous les placez au bord de la route, dans de grands sacs étanches, les jours de collecte prévus par la mairie, soit vous en compostez une grande partie. Les déchets liés à votre intérieur Les pots de peinture doivent être apportés en déchèterie Les déchets liés à votre véhicule
- une batterie usagée : en déchèterie, au Centre d’Enfouissement Technique de la CACEM et de la CCNM, dans un points de collecte de batteries agréés (il en existe près de 70).
- les pneus usagés : là où vous achetez de nouveaux pneus. À noter que TDA (qui récupère et traite aussi les batteries et les piles usagés), a récupéré, en 2016, près de 3.662 tonnes de pneus soit la quasi totalité de ce qui a été mis sur le marché.
- l’huile de moteur (voiture, moto, bateau, tondeuse, etc.) : dans des bornes dédiées en déchèterie
- voiture hors d’usage : chez le concessionnaire lors de l’achat d’un véhicule neuf ou dans une casse-auto agréée (il en existe cinq entre Le Lamentin, Le Diamant et Fort-de-France).

Le cas particulier des déchets ménagers Emballages, journaux, déchets alimentaires, etc. La liste de nos déchets ménagers est longue. Et le tri n’est pas si simple. Entre la poubelle à couvercle jaune destinée au tri sélectif et l’autre poubelle (à couvercle gris ou vert ou marron, selon les communes), il faut choisir la bonne destination du déchet. Mettez dans la poubelle à recyclage (jaune)
- papiers, journaux, magazines
- emballages en carton (boîtes en carton de lessive, boîtes d’emballage ou de suremballage en carton (exemple le carton qui entoure des pots de yaourt ou des canettes en verre ou en métal), à condition qu’ils soient propres, ce qui exclut les boites à pizza et autres boîtes à gâteaux
- les contenants en métal (boîtes de conserve, cannettes, barquettes et bidons de sirop en métal, aérosols (même ceux de la salle de bain).
- les emballages en plastique (bidons, flacons, bouteilles). Sont ainsi concernés les bouteilles de soda, d’eau, de lait, de soupe, quelle que soit leur taille, les flacons d’adoucissant, de lessive, de liquide-vaisselle, , les conteneurs à vin en plastique dur, les flacons plastique de shampoing, de bain moussant, de gel douche, même ceux qui ont contenu des produits d’hygiène et de beauté. Même les bouteilles d’huile et les flacons de mayonnaise sont désormais recyclables. Sont exclus du recyclage (l’autre poubelle)
- les films en plastiques qui entourent par exemple les bouteilles en plastique ou les barquettes alimentaires ou les magasines
- les supports en polystyrène
- tout ce qui contient des restes
- les papiers salis ou gras, les barquettes sales, les cartons à pizza, les papiers d’emballages des aliments délivrés à la coupe, les mouchoirs en papier et autres articles hygiéniques (dont les couches).
- les pots de fleurs, les ustensiles de cuisine, les jouets, le mobilier de jardin, les articles de sport en plastique
- les aérosols et flacons portant une « tête de mort »
- les petits emballages plastique comme pot de yaourt, crème, barquettes en plastique mince. Ils doivent être jetez dans la poubelle contenant le tout-venant destiné à être incinéré ou enfoui.

ENCADRÉ Les petits gestes à faire Pour ne pas encombrer votre poubelle à recyclage et faciliter le travail du Centre de tri veillez à :
- aplatir et déchirer les cartons
- aplatir les bouteilles en plastique et remettre le bouchon dessus
- vider attentivement les boites de conserve et autres contenant. Rien ne sert cependant de les rincer à l’eau courante, cela ne fait que gaspiller de l’eau


logo Domîciles